Record de l’ascension au Plateau de Beille

Plateau de BeilleLe Tour de France est arrivé dans les Pyrénées, et aujourd’hui a eu lieu la première étape de montagne. De notre côté, à la Ronde de l’Isard, nous attendons avec impatience l’étape de Jeudi qui empruntera les routes parcourues en Mai par les espoirs U23 sur la Ronde de l’Isard, avec une arrivée au Plateau-de-Beille.

Mais au fait, qui détient le record de l’ascension la plus rapide au Plateau de Beille ?

C’est Marco Pantani qui détient le record de l’ascension la plus rapide avec 43 minutes et 30 secondes, lors du Tour de France de 1998.

Mais il semblerait que le record puisse revenir à Jamie Burrow, en 1999, sur la Ronde de l’Isard, qu’il a par ailleurs remporté cette année là : Jamie Burrow aurait monté le Plateau-de-Beille avec 1 seconde de mieux que Marco Pantani !

Traduction d’un extrait de l’interview de Jamie Burrow par PEZ Cycling News (3 novembre 2010) :

[…]

PEZ : Plateau de Beille ?

JB : C’était la seconde étape de la Ronde de l’Isard qui faisait partie de l’UCI U23 World Cup en 1999.

Nous étions un équipe italienne (UC San Paolo) et nous connaissions la plupart des montés mais n’avions jamais entendu parler du Plateau de Beille quand les organisateurs nous ont faxé les parcours.

Puis quelqu’un a dit que c’était celui que Marco Pantani avait gagné dans le Tour de France 1998 – je crois que c’était la première fois qu’il était gravi.

Nous avons récupéré des vidéos de la victoire de Pantani, nous nous sommes assis et nous les avons étudié.

De ce que je me rappelle, c’était comme un col Alpin typique, il n’y avait pas trop d’épingles à cheveux mais je me rappelle que c’était plutôt ouvert sur la fin.

Il y avait une cassure en avant, je me sentais bien et notre équipe a roulé au bon tempo pour réduire l’écart ; puis dans les premières parties de la montée mon co-équipier Sylwester Szmyd (maintenant un homme clef chez Liquigas) les a repris un par un pour réduire le groupe de tête à sept ou huit coureurs, alors je suis parti, et j’ai gagné avec 2 minutes sur Sylwester – il a réussi a me suivre dans la roue une fois parti.

[…]

PEZ : Et le record ?

Jamie : Pantani à fait 43m30s, des personnes disent que j’ai fait le même temps, mais d’autres disent que je l’ai battu d’une seconde.

Ils ont déplacé l’arrivée un petit peu plus haut donc on ne peut pas faire une comparaison exacte avec les courses suivantes (2002 : Lance Armstrong en 45m43s, 2004 : Lance Armstrong en 45m30s, 2007 : Alberto Contador en 44m08s).

Quand mon manager cherchait pour me trouver un contrat pro nous avions une brochure faite avec des coupures d’articles de presse avec mes performances – je crois que cette étape a été très utile dans mon obtention d’un contrat avec l’US Postal.

[…]

(Source : http://www.pezcyclingnews.com/interviews/plateau-de-beille-record-man-jamie-burrow/)